Métier :

loueur de superchalets

Texte Claude Hervé-Bazin / Photo Yves Garneau
Date de parution Hiver 2017-2018

Ils sont quatre amis, à la tête de l’un des plus beaux portfolios de locations de vacances des Alpes. Dans leur escarcelle, des appartements de haut standing et des chalets de grand luxe, regroupés sous deux marques complémentaires : Bramble Ski et Haute Montagne.  

C’est une passion commune qui les a rapprochés : celle du ski et, plus encore, du ski à Verbier. En 2004, Colin Mayo, Duncan et Natasha Robertson plaquent leurs jobs d’ingénieur, d’analyste financier et de publicitaire à Londres pour s’installer dans le val de Bagnes, plus près des sommets qu’ils affectionnent. La première saison, ils gèrent un unique chalet. Deux ans plus tard, un quatrième associé les rejoint : Barry Cox, ex-cuisinier originaire du Zimbabwe, devenu co-directeur.
Pourquoi ici ? Parce que Verbier « est facilement accessible depuis la plaque tournante genevoise » répond Colin Mayo. Parce que le caractère international et le charme de la station les ont déjà maintes fois attirés ici en vacances — et ne cessent d’attirer depuis les quatre coins du monde un nombre croissant de visiteurs à haut potentiel.

13 ans plus tard, 80 propriétés en gestion
Aujourd’hui, les quatre acolytes sont à la tête d’une compagnie solidement ancrée dans le paysage bagnard, qui affiche un chiffre d’affaires d’environ 14 millions de francs ; tous vivent à Verbier et y pratiquent à l’année un large éventail de sports. Cela ne les a pourtant pas empêchés d’étendre leur activité dans quatre autres stations alpines, en Suisse (Zermatt), en Autriche (St Anton et Lech) et en France (Méribel). D’autres devraient suivre. Leur point commun ? Une même passion pour le ski, les mêmes qualités de neige et la présence d’un parc immobilier haut de gamme répondant à leurs (grandes) exigences.
Selon les périodes, entre 70 et 80 propriétés sont gérées par les quatre associés et leur équipe (composée d’une centaine de personnes), sous deux marques complémentaires. Bramble Ski se fait une spécialité des appartements et chalets de luxe, sélectionnés avec soin (par Duncan) jusque dans leur apparence extérieure. Haute Montagne se dédie au segment très spécifique de l’ultra-luxe, incarné par des propriétés d’une qualité rare, qui ne s’adressent qu’aux plus fortunés. On parle ici de chalets indépendants avec piscine et spa, dont la plupart dépassent 1 000 m2 et les plus grands atteignent 3 000 m2 de superficie !
Qui les loue ? Des entreprises. Des familles — notamment indiennes et originaires du Moyen-Orient ces derniers temps. Des privés, parmi lesquels sans doute quelques stars et têtes couronnées — dont les co-directeurs taisent avec professionnalisme le nom. Impossible, d’ailleurs, d’en savoir davantage sur l’identité des propriétaires. Dans le domaine du grand luxe, la confidentialité est d’une absolue rigueur.

Le luxe ultime
No request is too much assure Colin Mayo. La phrase pourrait d’ailleurs faire figure de devise pour Haute Montagne, dont l’essence même est de répondre à toutes les envies — tous les caprices, diront certains. Le sur-mesure est ici la règle. Si quelques clients préfèrent s’en tenir à la seule location, beaucoup font appel aux services de la compagnie pour tous les moments de leur quotidien. Ménage, entretien, cuisine, gestion des activités et des déplacements, tout peut être pris en charge. Les meilleurs chefs et professeurs de ski se déplacent ainsi à domicile.
Malgré le fantastique domaine skiable qui s’ouvre à leur porte, « certains clients préfèrent ne pas sortir pour profiter au mieux de tout ce qu’offre leur chalet », précise Colin Mayo ! S’il a la chance de séjourner régulièrement dans l’une ou l’autre des nouvelles propriétés gérées par la compagnie à titre de « test », lui ne dédaigne pas une seule occasion de profiter du fantastique cadre de Verbier. Sa préférence ? Le Rogneux côté Bruson pour le off-piste et le trail running à la belle saison.

www.brambleski.com
www.hautemontagne.com

FacebookTwitterEmailPinterestAddthis