Helvet.swiss - Melody Sky – L’hymne à la montagne

Melody Sky

L’hymne à la montagne

Texte Claude Hervé-Bazin / Photo Melody Sky
Date de parution Hiver 2018-2019

Tout a commencé au bord de l’eau: à Auchenblae, près d’Aberdeen, puis en Cornouaille, où elle a passé une partie de son enfance, aux côtés d’un père surfeur et d’une mère au tempérament artistique, photographe à ses heures (1+1 = Melody). Lycée à peine achevé, la jeune fille file à Chypre dans un club de plongée, puis en Turquie, en Égypte et dans les Caraïbes. Le virus du voyage est installé. Son amour de la mer aussi: elle court le requin, en souvenir de ce squale vu un jour sur une plage de son enfance…
À 22 ans, on la retrouve à Tignes, où elle décroche un job pour le moins insolite: guide de plongée sous glace. Jour après jour, Melody ressort la tronçonneuse ou le pic à glace pour reformer les trous entre lesquels les clients cheminent, juste sous cette drôle de banquise lacustre. Ses moments favoris? Jouer avec les bulles et marcher sous la surface, la tête en bas, pour les faire marrer… Voilà Melody en montagne. Le reste n’est que pure logique: l’envie de chausser les skis, le coup de foudre pour le freeride après avoir vu un premier film et l’audace, sur un coup de tête, de s’y mettre à son tour. Sans rien y connaître. La volonté chevillée au corps, elle esquisse ses premiers pas avec une vieille Hi8, puis décide de passer aux choses sérieuses: des études de cinéma et de sport (two-in-one). Pas bête, la miss file bientôt étudier à Melbourne: parfait pour cumuler la mer et la montagne. Son sujet de thèse? L’influence des médias sur la culture des sports extrêmes. Quoi de plus naturel que de retourner dans les Alpes pour examiner la chose de près?

Verbier: le hasard fait bien les choses
Diplôme en poche, Melody filme pour la télé. Et débarque à Verbier à l’occasion d’un shooting en compagnie d’un ex-champion olympique. C’est le coup de foudre — pour Verbier, pas pour le champion… La voilà (notamment) productrice de ski movies pour Eurosport — la première femme à occuper une telle position, murmure-t-on. Les années passent et la photographie (re)prend de plus en plus de place.
Aujourd’hui, les projets s’enchaînent. Cet été au Groenland (mer et montagne: un logique coup de foudre) en compagnie de l’aventurier-réalisateur Jimmy Chin et du célèbre skieur de l’extrême Scot Schmidt, qu’elle admira longtemps avant de croiser leur route. Le printemps à venir dans les Andes et en Amazonie pour une expédition photographique, avec une volonté nouvelle chevillée au corps: explorer et faire porter sa voix sur les sujets environnementaux. Les voyages qui suivront vont d’ailleurs largement dans ce sens : delta de l’Okavango au Botswana, puis gorilles du Rwanda… Tout juste Melody a-t-elle le temps de souffler encore un peu à Verbier, où elle réside depuis des années — un endroit «quasi parfait, qui fait directement face aux montagnes, plein de gens intéressants, où j’ai toujours plaisir à revenir poser mes valises», affirme-t-elle. Et le ski? Le calendrier est chargé, mais on la croise encore parfois dans la forêt de Bruson, au mont Gelé ou Backside Mont-Fort.

www.melodysky.com

FacebookTwitterEmailPinterestAddthis