Helvet.swiss - Jonas Schäfer – « Les montagnes sont mon chez-moi »

Jonas Schäfer

« Les montagnes sont mon chez-moi »

Texte Claude Hervé-Bazin / Photo Jonas Schäfer
Date de parution hiver 2019-2020

En septembre 2018, Jonas Schäfer remporte une « mention honorable » dans la catégorie nature du prestigieux National Geographic Travel Photo Contest. Cette médaille en chocolat (4e place !) a pour lui la saveur d’une médaille d’or. Ses errances et balbutiements photographiques des années précédentes payent, enfin. À l’image ? Une harde de puissants bouquetins franchissant une crête de l’Oberland bernois. Une arête rocheuse s’étire en contrebas, les nuées montent de la vallée… Et voilà ces « rois des Alpes » campés dans leur plus belle nature.

Cette image, comme toutes les images de bouquetins de Jonas Schäfer, a le prix de l’effort et de la patience gravé en elle. Il a fallu des heures de marche, une assiduité sans faille et pas mal de chance pour la réussir. Comme tous les photographes animaliers, le jeune homme vibre pour le trophée au bout de la traque — cet instant précis où toutes les étoiles s’alignent : le sujet, le cadre, la lumière. Comme un petit miracle inoubliable. Cette image, c’est sa fenêtre sur le monde, son wide mountain world. Un cliché pour faire vibrer l’identité alpine en nous.

« Je sais d’où je viens »

Employé fédéral au civil, Jonas rêve tout haut d’une carrière de photographe pro. « Il reste bien du chemin à accomplir », reconnaît-il, mais il y travaille consciencieusement, abandonnant dès qu’il peut les bureaux pour les sentiers, en quête de paysages extraordinaires et d’animaux mythiques. S’il a déjà pas mal bourlingué pour son jeune âge, traquant le requin à Hawai’i et le lion en Afrique (un amour de jeunesse), le photographe avoue son incompressible « bonheur de rentrer en Suisse ». « Les montagnes sont mon domaine et les animaux qui y vivent ma passion, affirme-t-il. C’est là que je me sens le mieux au monde. »

« La photographie est ma raison d’être »

Armé de son fidèle Canon 5d Mark IV, Jonas marche donc dans la montagne, la parcourt à raquettes, en ski, de long en large, été comme hiver, « le plus souvent possible », de préférence à l’heure à laquelle le soleil se lève ou s’apprête à se retirer. « Les Alpes me remplissent d’énergie et de bonheur; elles me rappellent, à chaque sortie, la beauté de ce monde au cœur duquel nous avons la chance de vivre. C’est là mon moteur, ma raison d’être. »

Jonas Schäfer voit grand. Son but ? « Saisir un instant unique. Créer des images extra-ordinaires (par leur nature comme par leur forme). Créer des émotions et participer, ainsi, à la compréhension du monde du vivant et à la protection de sa diversité. » Vaste projet.

 www.jonasschaefer.photography

FacebookTwitterEmailPinterestAddthis