Verbier

Festival

25 ans de grande musique

Texte Marie de Pimodan-Bugnon / Photo DR
Date de parution Hiver 2017-2018

Dans le cadre majestueux des Alpes, la magie du classique opère chaque été depuis un quart de siècle. Rendez-vous est donné du 19 juillet au 5 août 2018 pour une édition anniversaire qui s’annonce mémorable.

Qui aurait cru, en 1993, qu’un festival de musique classique attirerait à Verbier, au cœur de l’été, les meilleurs virtuoses au monde et un public toujours plus nombreux ? En juillet et août derniers, plus de 45000 personnes ont répondu présent, assistant à une soixantaine de concerts donnés par un aréopage de grands maîtres internationaux et de nouveaux talents venus des quatre coins de la planète musique ! Et la prochaine édition, célébrant le 25e anniversaire de l’évènement, devrait attirer encore plus de mélomanes…
Outre l’excellente programmation, c’est l’état d’esprit des lieux qui séduit particulièrement. Verbier est aussi et peut-être avant tout un lieu de rencontres et d’échanges, où se tisse la trame de la transmission des savoirs. Une alchimie délicate, au sommet de l’excellence, dont Martin T: son Engstroem, fondateur et directeur général du Verbier Festival, maîtrise parfaitement les codes et les secrets. Questions à l’aube des noces d’argent de la manifestation.

Vous avez grandi à Stockholm, vécu et travaillé à Paris avant de vous installer en Suisse. Pourquoi avoir choisi Verbier pour créer votre festival ?
Verbier, c’est une rencontre purement émotionnelle, un coup de cœur. Je connaissais la station pour y avoir skié quelques hivers avec ma famille. Puis nous y avons loué un chalet à l’année. Durant l’été 1991, j’ai passé trois semaines à Verbier avec mes enfants. J’ai découvert la force de la nature, la magie de ce lieu à cette saison. J’ai alors commencé à murir l’idée d’un festival de musique classique dans le village, qui disposait déjà de bonnes infrastructures, de salles de concert, de grands hôtels. Il y a 25 ans, il y avait beaucoup de choses à faire à Verbier en été, mais hormis des randonneurs et quelques parapentistes, les lieux étaient déserts. Quand j’ai parlé de mon projet au directeur de l’Office de tourisme de l’époque, il a immédiatement été séduit.

A ce moment-là, pouviez-vous imaginer l’importance que prendrait le festival 25 ans plus tard ?
Ce festival, c’est mon bébé et quand vous avez un enfant, vous n’imaginez jamais ce à quoi il ressemblera quand il aura 25 ans. Bien sûr, il faut penser à long terme, il faut avoir une idée de la direction à prendre, mais les choses se construisent petit à petit. Mon projet initial était de créer un grand festival intégrant une académie d’été et un orchestre de jeunes. Tout est basé sur la jeunesse, sur l’enseignement, la transmission des savoirs.

En quoi consistent les projets d’enseignement du Verbier Festival ?
Nous avons créé la Verbier Festival Academy, qui accueille 300 jeunes solistes chaque été dans la station, entre 3 et 5 semaines. Nous avons aussi mis sur pied le Verbier Festival Orchestra, un orchestre de jeunes dirigé par Charles Dutoit, pour lequel 1000 à 1500 jeunes musiciens du monde entier postulent chaque année. La force de Verbier, c’est son niveau d’enseignement : il n’y a pas d’égal en terme de qualité. C’est le plus prestigieux « summer camp » qui soit, la première destination que l’on tente en tant que jeune musicien. Au fil des années, l’académie d’été nous a permis d’identifier un grand nombre de talents. Verbier est ainsi reconnu comme la principale pouponnière des grands interprètes de demain. Une partie de la profession vient d’ailleurs chaque année ici pour dénicher les futurs virtuoses. Lang Lang, Yuja Wang ou Renaud Capuçon, pour ne citer qu’eux, ont fait leurs premiers pas à Verbier.

Quelles surprises nous réservez-vous pour les 25 ans du festival ?
Comme nous avons toujours très bien fêté nos anniversaires et que nous aimons faire la fête, nous avons préparé une saison magnifique. Dans la droite ligne des 25 dernières années, la programmation sera très exclusive. Nous aurons le plaisir d’accueillir d’immenses artistes comme Martha Argerich, Radu Lupu ou Evgueni Kissine. Le 25 juillet, une cinquantaine de solistes monteront sur scène en même temps. J’espère que ce 25e anniversaire nous donnera l’opportunité de grandir encore, d’attirer toujours plus de monde à Verbier. On ne se contente pas des acquis, on rêve toujours mieux !

FacebookTwitterEmailPinterestAddthis