Salons horlogers

Rendez-vous d’excellence

Texte Isabelle Guignet
Date de parution Hiver 2018-2019

Professionnels et amateurs de montres et bijoux se retrouvent annuellement lors de deux événements prestigieux, devenus incontournables sur le territoire helvétique : le Salon International de la Haute Horlogerie en janvier à Genève et Baselworld en mars à Bâle. Deux rendez-vous qui donnent le ton des tendances de l’année.

Qui, mieux que les professionnels, collectionneurs, aficionados et amateurs de haute horlogerie pour décompter, montre (de luxe) au poignet, les jours jusqu’à l’ouverture du premier grand rendez-vous horloger de 2019 ? Genève ouvrira le bal en janvier, avant l’apothéose de Bâle en mars. Là, déjà, la tendance de l’année s’affinera, dans l’engouement toujours vif pour la créativité sans cesse renouvelée des marques, de leurs concepteurs et de leurs designers. Si tout ce qui brille n’est pas d’or, tout ce qui brille s’expose assurément en Suisse, dans ces deux écrins.
Janvier 2019, cité de Calvin. Le 29e Salon International de la Haute Horlogerie (SIHH) se tiendra sur quatre jours condensés, du 14 au 17 janvier, avec des horaires plus généreux qu’à l’accoutumée. L’ouverture au grand public du vendredi, en place depuis deux ans, se voit remplacée, lors de cette édition, par une nocturne le jeudi soir. L’occasion pour tout un chacun de côtoyer le milieu horloger, de découvrir les dernières nouveautés et l’excellence mécanique bien sûr, mais aussi l’essor sans cesse renforcé des activités connectées. Grande nouveauté de l’année, le LAB présentera les développements technologiques et les projets digitaux des marques exposantes, parallèlement à ceux de start-up en lien avec l’industrie. Dix-huit maisons historiques seront présentes, escortées de dix-sept créateurs indépendants réunis au sein du Carré des Horlogers.
En perpétuelle mutation depuis trois ans, le SIHH évolue vers une connectivité sans cesse accrue, propice aux échanges et au networking. Au-delà de la belle vitrine qu’il a toujours offert aux nouveautés, le salon se veut aujourd’hui aussi plateforme de communication et expérience immersive, tant pour les journalistes que pour les collectionneurs et les visiteurs. La priorité : rester une référence incontournable du temps présent dans le berceau historique de la haute horlogerie. L’édition 2019 devrait réunir non loin de 25’000 visiteurs, un record !
Quelques semaines plus tard, le centre névralgique de Bâle accueillera le gros des présentations des nouveautés horlogères et joaillières lors de la 101e édition de Baselworld. Quelles créations feront briller 2019 ? Les nombreuses maisons présentes à la « Foire de Bâle » répondront à la question en dévoilant leurs nouveaux garde-temps, entre fascination et ingéniosité démultipliée.
L’événement, lui aussi en cours d’évolution, devrait adopter une forme de partage et de communication innovante offrant aux marques un échange inédit avec le public. La foire sera « aussi attrayante que possible dans un nouveau style et dans une nouvelle façon de penser », explique son nouveau directeur, Michel Loris-Melikoff, sans encore dévoiler toute l’étendue de ses projets. Rendez-vous à Bâle, donc, aux côtés des grandes maisons de haute horlogerie et de joaillerie, des créateurs indépendants, des gemmologues et autres représentants de la sous-traitance, pour voir de quoi sera fait 2019. On peut déjà gager que l’année sera placée sous le signe de l’élégance, de la beauté et de l’innovation renforcée.

Salon International de la Haute Horlogerie
À Genève, du 14 au 17 janvier 2019
www.sihh.org

Baselworld
À Bâle, du 21 au 26 mars 2019
www.baselworld.com

FacebookTwitterEmailPinterestAddthis