Résidence

Christiania

Le vieux Zermatt recomposé

Texte Claude Hervé-Bazin / Photo Yves Garneau
Date de parution Hiver 2017-2018

A l’extérieur, la montagne éternelle. A l’intérieur, le présent réinventé. Si sa carapace de bois sombre signe un ancrage alpin plus que centenaire, l’essentiel du chalet Christiania se tourne vers un esprit autrement plus contemporain.

C’est un grand chalet de 4 étages, enraciné dans le cœur du vieux Zermatt, à l’ombre — ou presque — de la flèche élancée de l’église paroissiale St. Mauritius. D’ici, on entend les cloches égrener discrètement le temps et, le dimanche, prendre leur envol pour glorifier l’Eternel, célébrant par leur répétition même une forme d’intemporalité.
La révolution n’en est que plus grande. De la bâtisse élevée au mitant du XIXe siècle, à une époque où les premiers visiteurs britanniques se pâmaient à peine devant le Cervin, il ne reste guère que la carcasse de bois, patinée par la succession des hivers. Les fenêtres ont disparu, remplacées par des baies vitrées laissant pénétrer l’icône et tout le paysage. Des balcons courent, désormais, tout au long de la façade sud — et à l’ouest, aussi, face à ce noyau de vieilles maisons de bois qui font la fierté de la station valaisanne.
Le Christiania abrite dorénavant huit appartements d’un confort, on s’en doute, parfait. Mais c’est au dernier étage que l’on s’intéresse plus spécifiquement ici, constituant à lui seul un immense et unique appartement de 7 vastes chambres, aux lits grands comme des océans. Couleurs, matériaux, proportions, la décoration s’y fait résolument actuelle, jusque dans les salles de bains aux céramiques de grès noir.
Ce penthouse, souvent loué à des groupes (privés ou professionnels), dispose d’une immense pièce à vivre coiffée par une charpente de pin aux poutres massives, sous laquelle peuvent s’installer jusqu’à 24 convives. Une cave à vin réfrigérée s’intègre au mur, tandis que le salon-alcôve, au quadrilatère de canapés gris, tourne le dos à la longue table pour mieux regarder vers la cheminée contemporaine.
Naturellement, rien ne manque pour se divertir. Une salle de cinéma dédiée. Un sauna au 3e étage. Des salles de sport et de massage au rez-de-chaussée. Sans oublier deux jacuzzis extérieurs pour mieux profiter du spectacle des sombres nuits étoilées du Valais.

www.brambleski.com/zermatt/chr...

FacebookTwitterEmailPinterestAddthis