Dîners spectacle au Backstage

Le rendez-vous artistique de Zermatt

Texte Daniel Bauchervez / Photo Max Parovsky
Date de parution hiver 2020-2021

Qui est Heinz Julen ? L’architecte-propriétaire de l’hôtel Backstage, Zermattois pur-sang, designer et peintre, à la fois inspiré par les traditions de la vallée et l’art contemporain, est avant tout un homme en quête d’extraordinaire. Cet hiver, il invite chez lui des artistes du spectacle vivant pour des dinner shows conviviaux.

2020 n’a pas été tendre avec Heinz Julen. La fermeture prématurée de la station à la mi-mars ne pouvait pas plus mal tomber, quelques semaines seulement avant le début du très attendu Festival Unplugged. L’hôtel Backstage accueille en effet depuis toujours une des scènes de l’événement… La galerie d’art de l’établissement, la Kunstraüme, devait en parallèle s’ouvrir, en avril, à un peintre contemporain si célèbre que sa venue — décalée à 2021 — s’entoure toujours de mystère.

Pour l’heure, la Kunstraüme expose des œuvres de la Suissesse Ursula Stalder, qui travaille les déchets collectés dans la nature — une exposition intitulée When trash becomes Art. Un artiste français devait suivre, mais les restrictions aux déplacements liées à la pandémie en ont décidé autrement. L’occasion pour Heinz Julen de montrer ses dernières œuvres, plus colorées, plus grandes que jamais — dont les promeneurs auront un avant-goût en passant à la boutique de la Bahnhofstrasse 7b.

Un autre projet a pris corps en parallèle. Constatant les difficultés du secteur artistique, particulièrement touché par la situation sanitaire, Heinz Julen a décidé d’organiser ses propres dîners-spectacles au cinéma du Backstage ! Annoncés pour les jours précédant Noël, ils devraient se poursuivre chaque soir de la saison. Une bouffée d’oxygène pour les artistes privés de scène, qui émergeront de l’ombre des coulisses pour retrouver enfin la lumière. Quatre nuits par semaine, se produira Sky of Augustine, un duo frère-sœur composé de Joel et Romaine Müller

(skyofaugustine.ch), qui inviteront eux-mêmes sur scène d’autres jeunes talents. Un écho aux scènes acoustiques du festival Unplugged, entrecoupé de plongées visuelles et auditives dans le Zermatt d’autrefois, au gré d’extraits de films des années 1950, standard du cinéma du Backstage. Cerise sur le gâteau? Un bon repas mitonné par les chefs du très renommé After Seven (17 points au Gault&Millau).

heinzjulen.com
backstagehotel.ch

FacebookTwitterEmailPinterestAddthis