Charity Night

joyeuse et philanthrope

Texte Christian Bugnon / Photo PPR Media Relations / Dominic Steinmann
Date de parution Hiver 2018-2019

La fin de saison à Verbier est marquée par deux événements concomitants : les compétitions ludiques du High Five by Carlsberg, opposant pros du ski et grand public, et la soirée caritative de la Charity Night, où les stars du grand théâtre blanc se retrouvent aux côtés d’anonymes pour une bonne cause.

Voilà 12 ans que la première édition de la Charity Night a été organisée à l’initiative d’Éric-A. Balet, l’ancien CEO de Téléverbier, toujours aux manettes de l’événement. Son but ? Venir en aide, financièrement, à plusieurs organismes caritatif et d’aide aux jeunes sportifs. Sa recette ? Convier autour d’un bon repas huit anonymes et deux stars de la glisse ou VIPs — chacune des 25 tables, vendue séparément, étant mise à prix 4’000 francs. Les onze éditions précédentes ont ainsi déjà permis de récolter près de 700’000 francs.

Un éventail d’associations bénéficiaires
Premier bénéficiaire : Right to Play. L’association, fondée en 2001, s’est donnée une mission : éduquer les enfants, les préserver des conflits humains, de l’exploitation, des mariages précoces et leur offrir cette précieuse étincelle de liberté qu’est le jeu — temps gratuit qui permet d’être pleinement un enfant, qui aide à se détacher des exigences immédiates et à penser son futur.
Tout remonte à 1994, l’année des JO de Lillehammer, lorsque le patineur de vitesse norvégien Johann Olav Koss, quadruple champion olympique, participe à une mission humanitaire en Érythrée. Confronté à une situation dantesque, il se désole de n’avoir que des jouets à offrir. Le président du pays le détrompe : « il s’agit du plus beau cadeau que l’on nous ait jamais fait. Pour la première fois, nous voilà traités en êtres humains, pas en choses qu’il faut maintenir en vie. Pour la première fois, les enfants pourront jouer comme n’importe quel enfant. » Très vite, l’association s’installe en Ouganda, en Tanzanie, au Mozambique, au Mali, en Thaïlande, au Rwanda, dans les Territoires palestiniens. Aujourd’hui 1,9 million d’enfants bénéficient de ses programmes dans une quinzaine de pays. Au menu : égalité des chances pour les filles, réduction des violences, prévention des maladies, encouragement des comportements respectueux.
Deux autres associations bénéficient des fonds récoltés : la Verbier Freeride Association et l’Aide Sportive Suisse, qui permet aux jeunes sportifs du pays de progresser dans leur discipline sans être entravés par l’obstacle financier.
La 12e édition de la Charity Night aura lieu le 5 avril 2019. Vous aimeriez partager la table d’une star du ski ? Rien de plus facile : helvet offre une place (valeur 500.–) à l’un de ses lecteurs ; vous serez accompagné par son rédacteur en chef christian Bugnon.

Pour s’inscrire suivre le site www.helvet.swiss
Pour réserver une table : verbiercharitynight@televerbier.ch 

www.righttoplay.ch
www.aidesportive.ch

FacebookTwitterEmailPinterestAddthis