Hamilton met les carrés dans les ronds

Texte Olivier Müller
Date de parution 26 septembre 2018

Elle n’est ni ronde, ni carrée, ni tonneau mais un peu des trois. Elle n’est pas vintage mais légèrement rétro, résolument Art Déco. La formule magique de l’horlogerie aurait-elle été trouvée par Hamilton ?


La marque américaine n’avait pas 50 ans lorsque sa Boulton sort, dans les années 40. La mode est aux formats rectangulaires, la Reverso de Jaeger-LeCoultre est déjà sortie depuis une dizaine d’années, la Symhonette de Longines la suivra en 1943. La Boulton d’Hamilton prend un chemin différent, original, avec une carrure tout en courbes.

La classe américaine

Aujourd’hui, la marque en réédite une version à quartz, abordable, proposée en trois versions de bracelets. Le regard se pose sur le cadran blanc argenté au guillochage iridescent. Sur le compteur de la petite seconde, à fleur de cadran, le tic-tac de l’aiguille des secondes anime l’ensemble. Les chiffres romains, rares chez Hamilton, apportent une touche typique des années 40 avec leur aspect élégant, laqué de noir. Cette version modernisée de la classique Boulton séduira les amoureux du style American Classic, collection dans laquelle la pièce trouve désormais sa place. Le bracelet est proposé en rouge rubis, brun acajou ou bleu nuit, interchangeable sans outil grâce au système EasyClick. 

Hamiltonwatch.com

FacebookTwitterEmailPinterestAddthis