Zermatt couronnée meilleure station des Alpes

Zermatt couronnée meilleure station des Alpes

Meilleure station des Alpes

Texte
Laurent Grabet
Copyright
Marco Schnyder
Parution
hiver 2020-2021

En novembre, Zermatt est arrivée une nouvelle fois en tête du classement «Best Ski Resort». Tour d’horizon des principaux atouts qui font du domaine skiable haut-valaisan le meilleur d’Europe.

En novembre, Zermatt a remporté pour la troisième fois le titre de «Best Ski Resort». Une première dans l’histoire de ce classement de référence hiérarchisant les meilleures stations des Alpes, établi tous les deux ans par l’université d’Innsbruck avec le concours de quelque 40’000 skieurs.
Zermatt jouit, c’est vrai, de l’un des plus grands domaines skiables du monde. À cheval entre le Haut-Valais et le val  d’Aoste (côté Breuil-Cervinia), il déroule un vaste écheveau de 360km de pistes. Une petite partie, sur le glacier Théodule (21km), est même accessible aux skieurs toute l’année — ce dont ne se privent pas de nombreuses équipes nationales à l’entraînement. Autre particularité importante: le soleil brille ici jusqu’à 300 jours par an.
Le Matterhorn Ski Paradise est aussi le plus haut domaine d’Europe. Il culmine à 3’883m au Matterhorn Glacier Paradise et même à 3’899m si l’on prend en compte le versant italien qui y est efficacement relié. Cette caractéristique assure un enneigement à nul autre pareil (et néanmoins sécurisé à plus de 80% par des canons à neige), mais aussi des panoramas époustouflants sur 38 des 82 sommets de plus de 4’000m des Alpes! Difficile de faire mieux.

À chacun son Zermatt
Ici, on est en haute montagne. Le Matterhorn Ski Paradise s’étend du Rothorn (3’103m) au Matterhorn Glacier Paradise (3’883m) et au Schwarzsee (2’583m), en passant par le Stockhorn (3’532m) et le Gornergrat (3’089m) — accessible par un célèbre petit train à crémaillère rouge, le plus haut d’Europe, qui figure sur la liste des plus belles excursions de Suisse depuis 1898. De là, d’ailleurs, d’où que l’on skie, le regard porte sur l’iconique Cervin.
Les 145 pistes sont impeccablement préparées. Elles se répartissent en 75km de bleues, 220km de rouges, 27km de noires et 38km de jaunes dédiées au freeride. Skieur du dimanche adepte (ou non) du ski-bar, féru de vitesse, freerider mordu, tous trouvent leur bonheur sur les pentes du Matterhorn Ski Paradise.
Et que dire des 53 remontées mécaniques ultramodernes, à la pointe de la technologie? Soixante millions de francs seront investis sur deux ans pour étoffer encore ce parc, en achevant pour Noël 2020 la télécabine de Kumme puis, en 2022, la télécabine tricâble Matterhorn glacier ride II. En prime: un Snowpark ouvert quasiment toute l’année (l’été au Plateau Rosa, l’hiver sur le glacier Théodule) et… un forfait gratuit pour les enfants jusqu’à 9 ans! Les jeunes jusqu’à 16 ans bénéficient d’ailleurs du même traitement les samedis d’hiver.

Une station 2.0
À Zermatt, la numérisation est mise à profit tous azimuts pour faciliter ou embellir la vie des skieurs. Le wifi est ainsi disponible sur tout le domaine. Quant au forfait-sésame, il donne accès — tout aussi gratuitement — à une foule de services: casiers à skis au départ des remontées, statistiques de dénivelé parcouru dans la journée et même vidéo de descente sur la piste Skimovie! Fin 2019, ces efforts de digitalisation ont valu à la station le «Milestone - innovation», prix annuel récompensant le meilleur du tourisme suisse.

zermatt.ch
matterhornparadise.ch