Verbier International School Une éducation à la hauteur

Verbier International School Une éducation à la hauteur

Une éducation à la hauteur

Texte
Claude Hervé-Bazin
Copyright
Verbier International School
Parution
hiver 2020-2021

Établie à la Belle Époque, la réputation internationale des écoles privées suisses n’est plus à faire. Si la plupart des établissements sont implantés sur les rives du lac Léman, quelques-uns ont adopté une localisation plus originale: en montagne. À Villars-sur-Ollon (VD), à Hasliberg (BE), à Zugerberg (ZG), mais aussi depuis 2010 dans le Valais, où œuvre la Verbier International School — au pied du mont Gelé et du mont Fort. L’occasion de proposer un curriculum unique, grand ouvert aux sports alpins et à l’art.

Toutes capitalisent sur l’image de sérénité, de sécurité et de qualité de la Suisse. Toutes ont un point commun: la croyance ferme qu’une éducation de qualité peut aider à faire du monde un endroit meilleur. Un monde global, sans frontières, aux antipodes des poussées démagogiques et populistes qui entachent l’actualité.

Une formation à l’échelle du monde
La devise de la Verbier International School est ambitieuse. Sa volonté? Offrir «une éducation au-delà du curriculum», qui fasse des élèves d’authentiques citoyens du monde, porteurs d’une conscience sociale, à l’esprit critique aiguisé. Comment? «En dépassant le simple savoir et en développant une attitude et des compétences qui les aideront tout au long de leur vie…» répond le Principal de l’institution, Thibault Descoeudres. Comment y parvenir? «Par la satisfaction du travail accompli. Par le sport. Par la diversité des origines des enfants (ndlr: une vingtaine de nationalités sont représentées) et en leur proposant des activités, des débats, des conférences ou réflexions. Il faut leur apprendre à penser par eux-mêmes, à exprimer leurs opinions, tout en sachant s’écouter les uns les autres…» Bref, il s’agit ici de préparer les jeunes esprits à un monde où l’échange et le multilatéralisme restent les pierres angulaires du rapport entre les hommes.

La valeur ajoutée du sport
Thibault Descoeudres est un passionné de sport, adepte de ski, de VTT et de parapente — qu’il a tous pratiqués à haut niveau. «Le sport de compétition m’a appris beaucoup de choses: le travail, la résilience, comment perdre, comment se relever… J’essaie de transmettre cela autour de moi», précise-t-il. L’ensemble des collaborateurs et des familles qui fréquentent l’école partagent ces mêmes valeurs. Et de ce point de vue, la Verbier International School est vernie: le val de Bagnes est un magnifique terrain de jeu et d’apprentissage. Pas moins d’une douzaine d’activités physiques sont ainsi proposées aux élèves avec, en vedette, les programmes de sport-étude Ski Academy et Freeride Academy, combinant excellence éducative et sportive. Les séances d’entrainement, de deux à quatre fois par semaine, alternent entre Zermatt (à l’automne) et Verbier (en saison).

Art et arguments
Outre ses montagnes, Verbier offre un cadre culturel très privilégié. Dans le sillage des récitals du célèbre Verbier Festival et en partenariat avec le violoniste Justin Lamy, la musique est elle aussi centrale dans l’établissement. Chant, poterie, peinture et sculpture, photographie, théâtre s’ajoutent, sans oublier les interactions avec la résidence d’artistes et parc de sculptures de la Verbier 3-D Foundation. Diverses activités sont en outre proposées par les professeurs en fonction des apprentissages du moment — cours de cuisine avec un chef renommé, visite du Musée Olympique de Lausanne et même de l’accélérateur de particules du CERN à Genève… Les élèves, par leur diversité et la richesse de certains parcours familiaux, participent d’ailleurs eux-mêmes du mouvement. Et l’essentiel, au final, est là: à la Verbier International School, tous les enfants ont envie d’aller à l’école!

verbierinternationalschool.ch